Interprétation de rêve

Autotraining: concept, possibilités d'application, formes et méthodes

Pin
Send
Share
Send
Send


Aimeriez-vous avoir plus confiance en vous, vous débarrasser de vos mauvaises habitudes, améliorer votre santé? Beaucoup pensent que c'est impossible. "Comment est né, ainsi est né" - l'une des excuses. Dans le même temps, la science a prouvé qu’une personne peut se changer, s’améliorer, tout en choisissant une image à laquelle elle aspirera. L'un des moyens efficaces d'auto-influence sur la conscience est l'auto-entraînement.

Autotraining - c'est quoi

Le concept "d'autoformation" peut être interprété de différentes manières.

Le mot lui-même est dérivé du grec "self" et de l'anglais "learning", c'est-à-dire lorsque la traduction littérale est obtenue "self-study".

Au sens large, l'autoformation fait référence à différentes méthodes d'amélioration et de suggestion spontanées. Cela inclut parfois tous les types d’activités dirigées vers soi. Cependant, une telle compréhension ne peut pas être considérée comme correcte, sinon l'exercice physique conviendrait également à cette définition, mais nous parlons ici de méthodes d'autorégulation psychologique.

Au sens étroit, autoformation est synonyme de formation autogène. Johann Heinrich Schulz, psychothérapeute allemand, est le fondateur de la formation autogène. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il collabore avec les nazis. Cette technique a été initialement conçue pour permettre aux soldats et officiers allemands de devenir plus endurants et de supporter plus facilement le fardeau de la guerre.

Schulz a divisé les techniques en étapes "supérieure" et "inférieure". Le niveau le plus élevé est caractérisé par sa complexité et son encombrement, il n’a pas gagné en popularité, nous ne le considérerons donc pas. Nous ne parlerons que du stade inférieur.

L'entraînement autogène est basé sur la relaxation et l'auto-hypnose. Cette méthode a des caractéristiques communes avec l'hypnose, mais, selon de nombreux experts, cette méthode est plus sûre. L'hypnose implique l'interaction avec le psychisme humain d'un étranger. Il est parfois difficile, même pour un professionnel, de déterminer l’impact que devrait avoir un impact. Dans le cas d'un entraînement autogène, la personne elle-même influence son psychisme. Cette méthode a donc un effet plus doux.

Pour que l'auto-hypnose soit efficace, il faut que le cerveau plonge à la limite entre le sommeil et l'éveil. Ceci est facilité par des exercices spéciaux.

Ce qui est nécessaire pour l'autoformation:

  1. La motivation. Étant donné que l'entraînement autogène est un travail indépendant, vous devez être motivé pour pratiquer des exercices régulièrement et de manière qualitative.
  2. Foi Si vous ne croyez pas en la capacité de vous auto-entraîner et que vous avez toujours des doutes, le résultat ne sera pas. Vous ne pouvez pas instiller en vous ce que vous ne croyez pas, la résistance interne vous en empêchera.
  3. Émotions Il est nécessaire de connecter les émotions, les sensations afin d'utiliser les deux hémisphères du cerveau. Ceci est important si vous voulez obtenir un résultat. C'est pourquoi il est important de choisir le bon libellé pour l'auto-suggestion: elle devrait vous inspirer confiance et vous donner des émotions.

Le cas échéant

L'autoformation est utilisée avec succès pour le traitement de diverses affections, ainsi que pour l'épanouissement personnel et l'obtention de bons résultats dans différents domaines d'activité.

Son utilisation généralisée est due aux possibilités qu’il offre:

  1. Vous pouvez rapidement vous détendre et vous ressourcer.
  2. Stimule les capacités mentales et physiques, y compris l’amélioration de la mémoire, de l’attention et de l’endurance.
  3. Aide à faire face à la douleur, à contrôler le travail des organes internes, par exemple la tension nerveuse, les battements de coeur, etc.
  4. Simplifie le processus d'abandon des mauvaises habitudes.
  5. Possibilités de connaissance de soi et d’éducation personnelle.

L'efficacité et la simplicité vous permettent d'appliquer un entraînement autogène dans différents domaines de la vie.

En médecine

Initialement, l'entraînement autogène était utilisé pour traiter la névrose, les troubles psychosomatiques et la dépression. Par la suite, la liste des maladies s’est élargie et l’auto-formation a commencé à être utilisée dans le traitement complexe de l’arthrite, du bégaiement, des douleurs à la naissance, de la stérilité, de l’asthme, de l’obésité, de la toxicomanie et de nombreux autres maux.

Dans le sport

L'auto-entraînement est utilisé pour obtenir les meilleurs résultats en sport. Cela aide à faire face à la névrose, à syntoniser pour gagner, à récupérer rapidement de la force, à utiliser des réserves cachées. Au début, il y avait les mêmes exercices pour tous les sports. Mais aujourd'hui, diverses approches et même des programmes individuels ont été développés.

Au travail

Dans de nombreux domaines professionnels, l’auto-formation peut augmenter le niveau d’efficacité, la résistance au stress et accélérer l’acquisition de nouvelles compétences.

Cela est particulièrement vrai pour les professions dans lesquelles les personnes sont soumises à une tension nerveuse, souffrent de la monotonie du travail et d’un horaire imprévisible.

En outre, la formation autogène aide les créatifs à proposer de nouvelles idées.

Dans la vie quotidienne

L'auto-formation est utilisée pour se détendre, récupérer, abandonner ses mauvaises habitudes, développer de nouvelles compétences utiles.

En vous engageant dans un entraînement autogène, vous pouvez préserver et restaurer votre santé, améliorer votre bien-être.

Formes et méthodes de autotraining

Il existe actuellement un grand nombre de modifications et de méthodes d’entraînement autogène. Cependant, la présentation la plus complète sera donnée précisément par l'auto-formation classique, développée par Schulz.

En fait, l'auto-formation a beaucoup en commun avec le yoga et la méditation et doit être utilisée avec prudence, de préférence sous la supervision d'un spécialiste.

La technique d'autoformation comprend trois parties:

  • Préparatoire: est d'atteindre l'état le plus détendu.
  • Le principal: suggestion d'une formule préparée.
  • La finale: une sortie en douceur de l'état.

Pour commencer les exercices, vous devez prendre une position confortable:

  • Allongé sur le dos
  • Inclinable lorsque la tête repose sur l'oreiller.
  • Dans la posture de "cocher": vous devez vous asseoir, vous pencher sur vos genoux, pencher légèrement la tête, vous détendre et fermer les yeux.

La dernière posture permet un entraînement autogène dans les lieux publics et même dans les transports.

Schulz a suggéré six exercices:

  1. Lourdeur Vous devez vous détendre et vous concentrer sur la gravité de votre corps.
  2. Chaleureusement Concentrez-vous sur la chaleur des mains.
  3. Pouls Nous essayons de sentir votre pouls.
  4. Respiration Se concentrer sur la respiration.
  5. Plexus solaire. Nous nous concentrons sur la cavité abdominale.
  6. Front cool. Nous représentons le flux d'air froid sur le front.

Chacun de ces exercices nécessite une formation. Par la suite, l’état souhaité sera provoqué assez rapidement, vous pourrez alors suggérer une formule individuelle.

Parmi les méthodes modernes d'autoformation, on peut distinguer affirmations, gestion de l'attention, relaxation, visualisation, auto-hypnose, etc.

Principales conclusions

Pin
Send
Share
Send
Send